Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

CORRUPTION DANS LE MONDE DE LA PRESSE

1 Avril 2014 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Colombo

CORRUPTION DANS LE MONDE DE LA PRESSE

Un grand jury fédéral à lancé une procédure judiciaire contre six individus suspectés par le FBI d’être des Associés de la famille Colombo. Ces derniers sont accusés par la justice Américaine d’avoir comploté pour essayer de frauder le « NMDU », un syndicat indépendant impliqué dans le monde de la presse. Benjamin Castellazzo Jr, Rocco Giangregorio, Glenn Lachance, Rocco Miraglia, aussi connu sous le nom d’ « Irving », et Anthony Turzio, aussi connu sous le pseudonyme « The Irish Guy », sont accusés d’avoir tenté des actions frauduleuses, en vue d’obtenir une carte du syndicat pour le fils de l’actuel Underboss de la famille Colombo Benjamin Castellazzo (voir photo). Depuis de nombreuses années, la plupart des membres de la Cosa Nostra, grâce à leur relation avec les différents syndicats, ont la plupart des emplois « No-Show ». Cela veut dire, qu’un membre ou un Associé d’une famille mafieuse, est engagé pour exercer une fonction au sein d’un syndicat, mais qu’il n’effectue aucun travail pour ce dernier, tout en continuant à être rémunéré normalement tous les mois. Cette pratique de corruption est très utilisée par les membres de la Cosa Nostra, qui veulent par cette même occasion, montrer qu’ils ont un emploi légitime et des revenues légales. Par exemple, John Gotti l’ancien Parrain de la famille Gambino au début des années 1990, pouvait justifier aux impôts que son salaire de représentant de matériel de plomberie, près de 100000 dollars par an, alors que l'ancien Parrain touchait des millions de dollars de revenus illégaux tous les ans. La « NMDU » qui représente près de 150 employés est très impliqué dans les États de New-York, du New-Jersey et du Connecticut. Ces employés livrent les journaux des plus gros quotidiens Américain comme, The New York Times, The Wall Street Journal, The New York Daily Nouvelles, The New York Post et El Diario. D’après le FBI, entre Juin et Octobre 2009, Rocco Miraglia, un livreur du quotidien du « Daily News », ainsi qu’un Associé de la famille Colombo dont le père était un ancien membre initié, ont conspiré avec des membres de la « NMDU » dont Anthony Turzio un livreur du quotidien « El Diario » pour essayé d’obtenirune carte de membre à Benjamin Castellazzo Jr et de placer ce dernier dans un emploi « No-Show » dans le quotidien « Hudson News» : « Comme je vous le dis, gagner son salaire après une dure journée de travail est un concept complétement étranger pour les différents accusés. Au lieu de cela, ils ont comploté pour extorquer le NMDU et le Hudson News pour essayer d’avoir de l’argent facile, sans rien faire » déclara le Directeur Adjoint du FBI, George Venizelos. En plus de ses arrestations, un livreur du « New York Post », Thomas Leonessa connu aussi sous le nom de « Tommy Shacks » a été arrêté et accusé de détournement d’argent auprès de son employeur. Ce dernier avait été employé par le « New York Post », pour livrer des journaux dans des entrepôts du Bronx et du New-Jersey. D’après le FBI, de Décembre 2010 à Septembre 2011, Thomas Leonessa aurait profité de son statut au sein de la « NDMU » pour toucher son salaire tous les mois, en plus de ses avantages liés au régime de retraite, sans n’avoir aucune fois pratiqué son métier : « Nous ne pouvons pas tolérer la corruption dans le milieu de la presse que ce soit à New-York ou dans d’autres États » déclara le procureur fédéral Loretta Lynch.

Partager cet article