Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

QUELLE ISSUE POSSIBLE POUR LA COSA NOSTRA A PHILADELPHIE ?

3 Mars 2014 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Philadelphie

QUELLE ISSUE POSSIBLE POUR LA COSA NOSTRA A PHILADELPHIE ?

Fin Janvier, les procureurs avaient décidé d’annuler les poursuites contre Joseph Ligambi, l’actuel Acting Boss de la famille de Philadelphie (Cf : Les procureurs annulent les poursuites contre le Parrain de la Cosa Nostra à Philadelphie), et depuis son retour, certains spécialistes s’attendent à une lutte pour le pouvoir au sein de la famille mafieuse. Pourtant, une fois libéré, Joseph Ligambi a repris ses vieilles habitudes, il est retourné dans sa maison à Packer Park, un quartier se situant dans le sud de Philadelphie, et a été aperçu à plusieurs reprises en train de rouler dans une Cadillac noire dernier cri. Mais l'’histoire de la Mafia à Philadelphie, montre que les derniers Parrains ont tous eu des fins tragiques. Deux ont été sauvagement assassinés (Angelo « Gentle Don » Bruno en 1980 et Philip « Chickenman » Testa en 1981) et les quatre autres ont terminé dans une prison fédérale, condamnés à des longues peine de prison. Mais d’après les autorités, Joseph Ligambi ne serait pas comme ces prédécesseurs. En effet, il aurait confié à plusieurs personnes, qu’il voulait seulement se passer l’été à Longport, une ville dans le New-Jersey et voyager en Floride quand l’hiver sera trop froid à Philadelphie. De plus, il est considéré comme un Parrain n'utilisant la violence qu'en dernier recourt. Depuis sa prise de pouvoir à la fin des années 1990, les autorités ont comptabilisé trois assassinats liés à la Cosa Nostra, Ronnie Turchi en 1999, Raymond "Long John" Martorano en 2002 et le meurtre de John "Johnny gongs" Casasanto en 2003: « Le problème pour ces gars là, c’est que ce n’est plus comme avant. Il y a une époque, vingt mafieux pouvaient se partager une « tarte » (une part) de quarante personnes, maintenant ta vingt gars, qui se battent pour une « tarte », qui est juste assez grande pour quatre ou cinq » déclara Steve LaPenta, un ancien détective à la retraite, qui a suivi pendant des années le crime organisé à Philadelphie. La Cosa Nostra a bien survécu aux multiples procès des procureurs contre ces membres. Malgré les condamnations de l’Underboss, Joseph "Mousie" Massimino à seize ans de prison (Cf : l’Underboss de la famille de Philadelphie condamné à seize ans de prison) pour racket et de différents Soldats à des courtes peines de prison, la hiérarchie de la famille qui est composée de George Borgesi comme Consigliere et de Joseph Ligambi ont su s’en sortir. Mais de nombreuses personnes se demandent encore qui dirige vraiment la Cosa Nostra. Joseph Merlino qui fut pendant plusieurs années le Parrain, est sorti de prison il y a quelques mois et maintenant en « semi-retraite » dans l’État de Floride. Mais certains spécialistes se demandent encore si ce dernier ne tiendrait pas encore un rôle significatif dans les affaires criminelles de la famille de Philadelphie. Il faut dire, que plusieurs « personnalités » sont aujourd’hui susceptibles de reprendre le pouvoir. Outre Joseph Merlino, on parle aussi de Phillip Narducci un mafieux de la « vieille école » qui serait capable de résoudre des conflits ou Steve "Handsome Stevie" Mazzone, qui selon le FBI gérait la famille pendant l’incarcération de Joseph Ligambi. Toujours d’après Steve LaPenta, la Cosa Nostra a perdu beaucoup de terrain par rapport aux criminels russes, qui avec leurs escroqueries sophistiquées gagnent des millions de dollars avec la délinquanceen "col blanc" et ont désormais un quasi contrôle sur plusieurs casinos de la Côte-Est. Avant la Cosa Nostra à Philadelphie était craint pour sa capacité à utiliser la violence n’ importe où et n’importe quand. Maintenant, une série de déconvenue ont « entaché » sa « suprématie » dans le crime organisé à Philadelphie. Par exemple, le dernier meurtre lié à la Mafia Italo-Américaine, se déroula en Décembre 2012, avec l’assassinat d’un Associé de la famille mafieuse, Gino DePietro, qui visiblement collaborait avec la justice Américaine (Cf :Gino Depietro collaborait bien avec la justice), par le Soldat Anthony Nicodemo. Cet assassinat, fut considéré par plusieurs journaux Américains, comme le « hit » le plus stupide organisé par la Cosa Nostra. En effet, le Soldat Anthony Nicodemo, fut arrêté trente minutes après le meurtre à son domicile. D’après la police, ce dernier aurait utilisé son propre véhicule, qui a été retrouvé devant sa maison, avec à l’intérieur l’arme du crime : « C’est un des crimes les plus stupide jamais réalisé. Personne ne va commette un meurtre et retourne chez lui directement avec le véhicule et l’arme qu’il a pu utiliser pendant l’assassinat » déclara un agent de police. Le procès d'Anthony Nicodemo, qui est maintenu sans caution possible se déroulera en Mai prochain, mais il est fort probable que ce dernier termine sa vie derrière les barreaux. Puis il y a eu les enregistrements du Soldat, Damion Canalichio qui fut condamné à onze ans et demi dans un pénitencier fédéral pour racket, lors du premier procès fin 2012. Dans ces enregistrements, on pouvait entendre ce dernier se plaindre d’un Associé de la famille de Philadelphie, qui causé beaucoup de problèmes dans le club social de Marty Angelina un Capitaine de la Cosa Nostra. Il traita ouvertement ce dernier de « putain junkie », ce qui montre une fois de plus, l’ambiance tendu entre les différents membres de la famille. Ironiquement, Damion Canalichio avait déjà été condamné par le passé, à deux reprises pour trafic de drogue. L’assassinat d’Angelo « Gentle Don » Bruno, le Parrain de la famille de Philadelphie de 1959 à 1980, a complètement changé l’image de la Cosa Nostra. A partir de ce moment là, plusieurs membres de cette même famille ont décidé de collaborer avec la justice. Cela a commencé avec Nicholas "Nicky Crow" Caramandi, un ancien tueur à gages à la solde Nicodemo Scarfo Sr, Andrew « Tommy Del » DelGiorno, un Capitaine très respecté, puis honte suprême pour une famille de la Cosa Nostra, Ralph Natale, qui fut le Parrain de 1995 à 1999, qui pour éviter une longue peine de prison décida de collaborer avec la justice. Aujourd’hui, le "respect" se calcule au nombre d'années de prison qu'on pu faire les membres de la Cosa Nostra et en leur capacité à "respecter l'omerta". Joseph Ligambi, l'Acting Boss, qui est âgé de 74 ans, aura passé près de douze ans derrière les barreaux, dix ans pour le meurtre de Frank "Frankie Flowers" D'Alfonso, dont sa condamnation fut annulée par la suite et deux ans pendant ces multiples procès de Mai 2011 à Décembre 2013. Son neveu, George Borgesi, considéré comme étant le Consigliere de la famille de Philadelphie, aura passé près de quatorze ans derrière les barreaux pour racket, comme son ami Joseph Merlino. D’après Phil Leonetti, un ancien Underboss de la famille qui devint un collaborateur pour la justice, l’homme à surveillé est bien Phil Narducci. Ce dernier, est aujourd’hui âgé de 52 ans, et a déjà passé plus de vingt ans derrière les barreaux, après sa condamnation en 1987 à quarante ans de prison. D’après le FBI, Phil Narducci a toujours considéré la « génération » de Joseph Merlino ou George Borgesi comme des « crétins » qui ont profité du vide crée par la condamnation de Nicodemo Scarfo Sr à la prison à perpétuité, pour se « hisser » au pouvoir.

Partager cet article