Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

VERDICT ATTENDU MARDI CONTRE LES MEMBRES DE LA MAFIA DE PHILADELHIE

20 Janvier 2014 , Rédigé par Xav + AS Publié dans #Philadelphie

VERDICT ATTENDU MARDI CONTRE LES MEMBRES DE LA MAFIA DE PHILADELHIE

Après deux semaines de délibération et un échec lors de la première semaine, les jurés ont envoyé une note au juge fédéral Eduardo Robreno, déclarant avoir trouvé un verdict "partiel" sur deux des cinq chefs d'inculpations, mais qu'il restait encore indécis sur les trois autres. Que cela soit du côté des procureurs, ou des avocats de la défense, personne ne sait à qui profitera ce verdict, et il faudra attendre mardi pour que le jury composé de onze femmes et un homme puissent rentrer dans le tribunal pour y rendre leur conclusion. La tension était palpable ce vendredi, alors que plusieurs membres de la famille des deux accusés étaient présents dans et à l'extérieur du tribunal, espérant entendre un verdict de non-culpabilité pour les deux accusés. Car cette note, qui montre seulement que le jury à trouvé une issue sur deux chefs d'inculpations, ne précise pas, si c'est un verdict de culpabilité ou de non-culpabilité contre Joseph Ligambi et George Borgesi. Ce dernier, qui est incarcéré depuis 2001 dans une prison fédérale, est accusé par la justice de complot et de racket, une charge qui fut construit par les procureurs grâce essentiellement aux témoignages de Louis "Finger Bent Lou" Monacello (Cf : Louis Monacello continue son témoignage contre la Mafia de Philadelphie) et Anthony Aponick. Joseph Ligambi âgé de 74 ans et supposé Parrain de la famille de Philadelphie, est quant à lui, accusé de racket, jeux illégaux et subornation de témoin. Les charges retenues contre lui, sont basées essentiellement sur une enquête du FBI qui aura duré près de 11 ans et sur des enregistrements entre des familles de la Cosa Nostra, ou la voix de Joseph Ligambi est entendu à quelques reprises et qui pour la plupart du temps est "inoffensif". Mais certains de ces enregistrements montrent aussi que ce dernier est identifié comme l'Acting Boss d'une famille de la Cosa Nostra, qui gère entre autre, les activités criminelles dans la ville de Philadelphie et ces environs. Les enjeux pour les procureurs fédéraux sont élevés. Si le jury décide de déclarer coupable les deux accusés des charges retenues contre eux, Joseph Ligambi et George Borgesi, pourraient faire face à un minimum de dix ans derrière les barreaux. Mais si ces derniers étaient déclarés non-coupable, alors la situation change et certains spécialistes se posent la question, si les procureurs seraient capables de tenter un troisième procès pour faire condamner définitivement le Parrain et le Consigliere de la famille de Philadelphie. Mas cette solution comporte plusieurs risques, le premier étant que les deux accusés sont détenus depuis leur mis en examen en Mai 2011, et si les procureurs fédéraux décident d'intenter un troisième procès, alors un juge fédéral pourraient les libérer sous caution. Le deuxième risque à prendre en compte et l'argent dépensé par la justice Américaine, dans sa bataille pour enfermer définitivement les deux accusés, ce qui coûte des millions de dollars aux contribuables Américains.

Partager cet article