Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

ITINÉRAIRE D’UN AFFRANCHI

30 Janvier 2014 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Bonanno

ITINÉRAIRE D’UN AFFRANCHI

En début de semaine, l’actualité dans les médias Américains fut essentiellement marquée par l’arrestation de plusieurs membres de la famille Bonanno, tous liés de près ou de loin, au casse historique de la « Lufthansa » en 1978 à l’aéroport JFK de New-York. D’après le FBI, l’investigateur de ce braquage fut James « Jimmy The Gent » Burke (Joué par Robert DeNiro dans le film Les Affranchi de Martin Scorsese), un Associé de la famille Lucchese. Mais près de 30 ans plus tard et alors que la plupart des témoins sont décédés ou ont été assassinés, voilà qu’un des membres de la famille Bonanno fortement impliqué dans ce vol fut arrêté, en la personne de Vincent « Vinny » Asaro (voir photo). Même si ce casse a été effectué essentiellement par James Burke avec l’aide de plusieurs Associés de la famille Lucchese dont Henry Hill (Joué par Ray Liotta dans le film Les Affranchis), il faut comprendre qu’à cette époque, la famille Bonanno gérait une partie de l’aéroport JFK de New-York, et effectuer un braquage qui pouvait rapporter des millions de dollars sans un « accord » préalable entre la famille Lucchese et la famille Bonanno, pouvait entrainer une guerre entre les deux familles de la Cosa Nostra. C’est pour cela que jeudi dernier après des années d’enquête, Vincent Asaro âgé de 78 ans fut inculpé par le FBI d’avoir participé « activement » à la mise en place de ce braquage. D’après les autorités judiciaires, Vincent Asaro a été intronisé dans la famille Bonanno il y a plus de 30 ans. Son fils, Jerome «Jerry» Asaro âgé de 55 ans, arrêté en même temps que son père, est considéré par le FBI comme un Capitaine de la famille mafieuse. Ce dernier qui fut inculpé de racket, avait décidé comme son père de plaider non-coupable des charges retenues contre lui. L’avocat de Vincent Asaro, Gerald McMahon déclara que ce procès ne "serait pas un problème" et que son client sortirait en "homme libre" du tribunal fédéral. Le problème, est que Vincent Asaro est accusé outre l'accusation de vol de la « Luftansa », de racket, meurtre, vol à main armée et incendie volontaire, des charges qui pourraient au vu de son âge avancé, terminer sa vie derrière les barreaux. Pour l’accusation de meurtre, la justice le soupçonne, d’avoir ordonné l’assassinat d’un Associé de la famille Lucchese, dénommé Paul Katz. Vincent Asaro pensait que ce dernier coopérait avec les autorités, et avait demandé à James Burke en 1969 de le tuer. Ce dernier avait entrainé Paul Katz dans un coin isolé et l’avait assassiné avec une « chaîne pour chien » avant de l’enterrer au sous-sol de sa maison dans le Queens. James Burke était très proche de Vincent Asaro, d’après le FBI, c’était des amis d’enfance, et le fils de l’Associé de la famille Lucchese a comme propre Parrain Vincent Asaro. James Burke qui décéda d’un cancer dans une prison fédérale en 1996 a toujours été considéré comme le « cerveau » dans ce casse historique. Dans le livre de Nicholas Pileggi « Les Affranchis », Vincent Asaro est considéré dans les années 1970 comme un Capitaine de la famille Bonanno, qui gérait les affaires de la famille mafieuse à l’aéroport JFK de New-York. Plusieurs témoins dont le propre cousin de Vincent Asaro déclarèrent que ce dernier était au « courant » du braquage de la « Luftansa » et qu’il avait touché une partie des bénéfices (plus d’un million de dollars). Un deuxième témoin, déclara qu’encore récemment, Vincent Asaro lui avait confié que James Burke l’avait « arnaqué » sur l’argent qu’il avait récolté grâce au braquage. Pendant des années, Vincent Asaro, fut un Capitaine de la famille Bonanno, et gérait plusieurs Soldats. Mais à la fin des années 1990, ce dernier fut rétrogradé au simple rang de Soldat, car selon des documents judiciaires : « Il profitait de son statut de leader pour voler de l’argent ». Au début des années 2000, son fils Jérôme, grâce à l’aide de son père, fut promu au rang de Capitaine et ironiquement, Vincent Asaro devint un Soldat dans l’équipe de son propre fils. Mais à cette époque, la famille Bonnano connu une période de forte turbulence, avec les collaborations entre autre de Joseph Massino (CF : Joseph Massino The Last Don) et Salvatore Vitale, respectivement Boss et Underboss de la famille Bonanno. Pendant des années, la famille Bonanno fut totalement dévastée, avant de se reconstruire petit à petit, profitant en autre, de la baisse des effectifs au sein du FBI, chargé de la surveillance des familles de la Cosa Nostra. D’après le FBI, en 2012, la personne en charge de la famille Bonanno, aurait promu de nouveau Vincent Asaro à son rang de Capitaine avant son arrestation jeudi dernier pour de nombreux crimes. D’après les procureurs, Vincent Asaro est un mafieux de la « vieille école », qui malgré son âge continuera à utiliser la violence pour parvenir à ses fins. En 1998, alors que ce dernier fut condamné à 12 ans de prison pour racket et vol, il avait déclaré avant de recevoir son verdict : « Si je dois mourir en prison je le ferai ».

Partager cet article