Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LCN

ET PENDANT CE TEMPS LA...

7 Décembre 2013 , Rédigé par Xav + A.S Publié dans #Divers

ET PENDANT CE TEMPS LA...

DES MEMBRES DE LA FAMILLE GENOVESE DEVANT UN TRIBUNAL FÉDÉRAL A NEW-YORK

Cette semaine devant un tribunal fédéral de New-York, plusieurs membres de la famille Genovese se trouvaient face au juge Nicholas Garaufis pour répondre à des accusations de racket après leur arrestation par le FBI en 2012. Parmi eux, se trouvaient Conrad Ianniello, frère de l'ancien Acting Boss de la famille Genovese de 1998 à 2005, Matthew "Matty The Horse" Ianniello, mais aussi deux Soldats, Salvester Zarzana et James Bernardone et quelques Associés. Ce dernier qui était en résidence surveillé depuis son arrestation, avait faillit retourner en prison après que le FBI l'ai aperçu en train d'assister à l'enterrement d'un ancien Soldat de la famille Lucchese, Anthony Villani (Cf : Un Soldat de la famille Genovese évite la prison). Tous, étaient devant le juge fédéral, pour plaider coupable des accusations de racket et d'extorsion pendant la fête de San Gennaro (Événement se déroulant dans Little Italy à New-York pour célébrer le "Saint Patron et le Protecteur de Naples"). En plus de ses activités pendant cette fête, Conrad Ianniello avait aussi été accusé de gérer une boite de bookmaker et d'utiliser la violence pour récupérer l'argent de ses paris. James Bardone était le trésorier de la section syndicale 124 et plus particulièrement de e "L'International Union of Journeymen and Allied Trades" un syndicat défendant les droits de différents commerçants. Ce dernier défendait tellement bien les droits des commerçants, qu'il n’hésitait pas a récupérer une partie des bénéfices des petits vendeurs présents pendant cette fête très populaire, qui se déroule chaque Septembre. Salvester Zarzana quand à lui, gérait la section locale 96 des charpentiers et menuisiers. Cela montre encore une chose, que la Cosa Nostra est encore très présente et reste fortement impliquée dans le milieu de la Construction et dans les différents syndicats New-Yorkais. Devant le tribunal, James Bernardone déclara "Je me suis entendu avec d'autres personnes pour voler de l'argent, en utilisant principalement la menace". Après avoir accepté de plaider coupable, le juge Nicholas Garaufis décida de garder les mafieux de la famille Genovese en liberté surveillé, en attendant leur verdict, qui devrait avoir lieu le 14 Mars prochain.

ET PENDANT CE TEMPS LA...

UN PERSONNE APPARTENANT A UNE FAMILLE DE LA COSA NOSTRA PRÉTEND AVOIR ÉTÉ LICENCIE A CAUSE DE SES COUSINS

Robert Trucchio, un ancien ingénieur d'une entreprise de construction, déclara la semaine dernière devant un tribunal de New-York, avoir été licencié, après qu'un de ses collègues l'ai accusé d'aider des membres de la famille Gambino. Il faut dire, que Robert Trucchio est le cousin de Ronnie "One Armed Ronnie" Trucchio un Capitaine de la famille Gambino et ancien ami de l'ancien Parrain, John Gotti (Cf : John Gotti - Le Don en Téflon). Ce dernier, fut condamné pour plusieurs meurtres à la prison à perpétuité en Mars 2007, il purge actuellement sa peine de prison dans le pénitencier fédéral de Lewisbug en Pennsylvanie. Le fils à Ronnie Trucchio, Alphonse Trucchio (voir photo au centre) qui est lui aussi un membre réputé de la famille mafieuse, avait été condamné en juillet 2012 à 10 ans de prison pour racket. Son collègue, Kevin Smith, déclara à un de ses aptrons que Robert Trucchio avait pris des photos des témoins à l'intérieur du tribunal fédéral, lors du procès de Alphonse Trucchio l'année dernière et il les avait transmis à des membres de la famille Gambino. Devant le tribunal, Robert Trucchio a seulement admit être le cousin des Ronnie et Alphonse Trucchio mais qu'il n'avait aucune relation avec le crime organisé. Une enquête du FBI, ne permit pas d'affirmer les accusations de Kevin Smith. Selon les documents judiciaires, ce dernier était décrit par le FBI comme un homme en "colère et jaloux" qui ne voulait qu'une chose, prendre la place de Robert Trucchio. Malheureusement pour lui, Kevin Smith fut également licencié quelques mois après.

ET PENDANT CE TEMPS LA...

UN ANCIEN ASSOCIE DE LA FAMILLE PATRIARCA RECONNU COUPABLE

Enrico Ponzo (voir photo) est un ancien Associé des Patriarca, qui fut accusé de plusieurs tentatives assassinat. Le premier fut celui de Frank "Cadillac Frank" Salemme en 1989, un capitaine réputé , qui à cette époque était en conflit avec certains membres pour prendre le contrôle de la famille mafieuse. En 1994, le même Enrico Ponzo fut accusé de la tentative de meurtre sur Joseph Cirame patron d'un bar dans la Nouvelle-Angleterre dénommé le "Stadium Café" et lui aussi Associé de la famille mafieuse. Après cet tentative d'assassinat, Enrico Ponzo parti en cavale ou il fut rattrapé près de 17 ans plus tard dans l'Etat de l'Idaho. Ce dernier s"tait reconvertit en fermier et avais pris le nom de "Jay Shaw". C'est devant un tribunal fédéral que Enrico Ponzo aujourd'hui âgé de 46 ans fut reconnu coupable de deux tentatives de meurtre et de trafic de drogue. Son verdict est prévu pour le 06 Mars 2014.

ET PENDANT CE TEMPS LA...

LA CAUTION D'UN CÉLÈBRE CAPITAINE DE LA FAMILLE BONANNO RÉVOQUÉE

Nicky "The Mouth" Santora (voir photo) (Cf :La vie d'un Underboss de la Cosa Nostra n'est pas toujours facile) est pratiquement une légende dans la famille Bonanno. Sa carrière criminelle remonte aux années 1970, ou il devient un membre initié de la famille mafieuse. Quelques années plus tard, il deviendra un Soldat dans l'équipe de Dominick "Sonny Black" Napolitano (Joué par Michael Madsen dans le film "Donnie Brasco"). Pour le FBI, Nicholas Santora est un gangster de la vieille école qui malgré ses nombreuses condamnations, continuent à gérer des activités illégales pour la famille Bonanno. En 2012, il avait été condamné à 24 mois de prison dans un pénitencier fédéral pour extorsion de fond. Quelques semaines après avoir été libéré de prison, il fut de nouveau arrêté avec plusieurs membres de la famille mafieuse et accusé de prêt usuraire, trafic de drogue, possession d'armes à feu et parjure. En raison de son état de santé, le mafieux qui est aujourd’hui âgé de 71 ans, avait été libéré sous caution. Mais malgré cela, Nicholas Santora continua à enfreindre les lois et le juge fédéral ordonna à ce que l'ancien Underboss de la famille Bonanno retourne en prison en attendant son procès. Le motif de la révocation?, il fut enregistré par le FBI en train de discuter au téléphone avec un de ses associés sur "Un gamin ayant un 22 (Arme à feu de calibre 22) en Floride". Mais plus grave encore, il fut aperçu en train de discuter avec des membres de la familles Bonanno. Le seul motif que trouva son avocat pour le garder en liberté, était qu'en raison de ses nombreux problèmes de santé, Nicholas Santora avaient besoin de "soins médicaux qui n'étaient pas disponible dans une prison fédérale"

Partager cet article