Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LCN

ARRESTATIONS DANS LA FAMILLE GENOVESE

30 Avril 2022, 07:00am

Publié par Xav

Ralph Balsamo
Ralph Balsamo

Le FBI a procédé cette semaine à l’arrestation de six membres de la famille Genovese. Les Capitaines Nicholas Calisi et Ralph Balsamo. Les Soldats Michael Messina et John Campanella et leurs associés Michael Poli et Thomas Poli ont été accusés par la justice Américaine de racket, d’extorsion et jeux illégaux, des délits qui auraient été commis entre 2011 et 2022. Le procureur fédéral, chargé de cette enquête, a été très clair sur les différentes arrestations portées contre l’une des familles de la Cosa Nostra les plus importantes aux États-Unis : “De l’extorsion aux jeux, la Cosa Nostra continue, par n'importe quel moyen, de s’attaquer à des individus pour remplir ses coffres. Pendant des années, des membres de la famille Genovese ont terrorisé différentes communautés à New-York, en utilisant la violence pour arriver à leur fin”. Alors même si l’acte d’accusation a été engagé par des procureurs fédéraux New-Yorkais, il est fort à parier que la plupart des délits se sont déroulés également dans l’État de la Floride, où le Capitaine de la famille Genovese, Nicholas Calise y opère depuis Boca Raton. Devant le juge, Nicholas Calisi, Ralph Balsamo Michael Messina, John Campanella, Michael Poli et Thomas Poli ont tous plaidé non coupable et ont tous évité la case prison en payant des cautions de plusieurs centaines de milliers de dollars. En attendant une prochaine comparution, les membres de la famille Genovese seront “confinés” à domicile, avec l’interdiction d’avoir des contacts, de près ou de loin, avec des membres de la Cosa Nostra. Seuls les rendez-vous avec leurs avocats seront acceptés et c’est celui de Ralph Balsamo qui a commencé à lancer les premières salves sur les procureurs fédéraux en charge de cette enquête : “Il semble que le gouvernement fédéral ne puisse pas passer plus de trois mois sans arrêter des Italiens. Aujourd’hui c’est mon client qui a été impacté”. Les six accusés dans cette affaire risquent au maximum vingt ans de prison.