Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LCN

DEMANDE DE LIBÉRATION SOUS CAUTION REJETÉE POUR ANTHONY ZOTTOLA

9 Février 2020 , Rédigé par Xav Publié dans #Bonanno

Anthony Zottola
Anthony Zottola

On savait que Sylvester Zottola, ancien Associé de la famille Bonnano était traqué. Depuis des années, des individus masqués essayaient de s’en prendre à sa vie, mais l'ancien proche de Vincent Basciano refusait obstinément de coopérer avec les autorités. Alors quand Sylvester Zottola fut assassiné en Octobre 2018 devant un Mc Donald’s proche de chez lui dans le Bronx, les enquêteurs ont commencé à étudié plusieurs pistes. Rapidement, des individus affiliés au gang criminel les Bloods, furent arrêtés et inculpés, mais les enquêteurs étaient loin de se douter que le cerveau dans cette affaire, serait en réalité le propre fils de Sylvester Zottola, non pas Salvatore, lui aussi victime dans cette affaire, mais Anthony. C’est en étudiant les portables des membres des Bloods, que les agents du NYPD ont remarqué qu’Anthony Zottola aiguillé les tueurs afin de leur faciliter la tâche. La scène se déroula en Novembre 2017. Sylvester Zottola qui conduisait une camionnette fut arrêté par un homme masqué qui pointa son arme sui lui. Miraculeusement, Sylvester Zottola réussit à s'enfuir avant que l'individu ne puisse utiliser son arme. Moins d’une heure après cette tentative de meurtre avortée, Dawshan Shelton, le membre des Bloods inculpé, envoya un message à Anthony Zottola, lui demandant s’il pouvait faire sortir de chez lui « l’acteur » (Sylvester Zottola). Quelques semaines plus tard, le jour de Noël, Anthony Zottola envoya un message à Dawshan Shelton, lui certifiant que son père retournerait à son domicile dans deux jours et qu’il fallait « conclure la scène », cela se terminera au final par l’agression au couteau sur Sylvester Zottola. Par la suite Anthony Zottola, qui voulait sans

doute en finir, demanda à Dawshan Shelton de coordonner le même jour une attaque contre son père et son frère. Les membres des Bloods acceptèrent le contrat, mais préférèrent s'en prendre en premier à Salvatore Zottola, pensant que cette nouvelle attaque allait faire sortir pour bon le patriarche de la famille. En Juillet dernier, quand son frère Salvatore survécut miraculeusement à une tentative de meurtre, Anthony Zottola, qui était toujours en contact avec les membres des Bloods,envoya un autre message : « Vous lui avez fait seulement mal à la tête ». Aujourd’hui inculpé de meurtre et de tentative de meurtre, Anthony Zottola est incarcéré au Métropolitan Center de New-York ou il continue à clamer son innocence. Pour ses avocats, leur client doit être libéré sous caution afin de pouvoir préparer sa défense en toute quiétude, une demande approuvée par plusieurs

Sylvester Zottola et Vincent Basciano
Sylvester Zottola et Vincent Basciano

membres de sa famille et amis. Toujours selon les avocats de la défense, Anthony

Zottola est détenu sans caution possible car il aurait commis un « crime certes terrible » et non pas parce qu’il « représente un danger pour la communauté ». Les avocats de la défense ont sans nul doute oublié de préciser que leur client avait des contacts rapprochés avec certains membres des Bloods à New-York. Alors même si Anthony Zottola risque la peine capitale dans ce dossier, les avocats précisent que sa « famille aimante » et « l’environnement familiale » de leur client pèse pour une libération sous caution, une somme de près de cinq millions dollars est d’ailleurs précisé par les avocats. Cette somme assez conséquente viendrait de différentes propriétés appartenant à sa femme, mais aussi de ses amis, ce qui donnerait à Anthony Zottola, selon la défense, une « incroyable pression morale » qui l’empêcherait de violer sa caution. Un raisonnement un peu léger pour un individu accusé de meurtre et qui risque au mieux, de terminer sa vie derrière les barreaux. Mais pour la juge fédérale la présentation effectuée par la défense reste « impressionnante ». Mais pour les procureurs fédéraux, Anthony Zottola reste un individu dangereux, qui pendant des années, a essayé à différentes reprises d’assassiner son père et son frère, tout en continuant à l’extérieur de les rencontrer comme si de rien n’était. Le procureur parla de la façon dont Anthony Zottola est allé au chevet de son père hospitalisé après une tentative de meurtre manquée, ou qu’il est allé pleurer à l’hôpital après avoir vu son frère allongé, celui-ci venant de survivre miraculeusement à une attaque par balles devant son domicile, à l’époque, cette tentative de meurtre avait fait la une des médias Américains. Face aux arguments des deux camps, la juge fédérale demande un délai, avant de pouvoir rendre une réponse sur la libération ou non sous caution d’Anthony Zottola. Avant de libéré la cour, les procureurs ont targué qu’ils avaient prévenu le frère d’Anthony, Salvatore, qu’une libération sous caution de son frère était possible. Quelques heures plus tard, la juge fédérale rejeta finalement la demande de libération d’Anthony Zottola, précisant que malgré la bonne volonté de sa famille et ses amis, ce dernier rester une « danger pour la communauté » et que le risque d’une « fuite » potentielle était possible. A ce jour, la date du procès n’a pas encore été fixée.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :