Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LCN

STEVEN CREA JR PRÉPARE SA DÉFENSE

15 Décembre 2018 , Rédigé par Xav Publié dans #Lucchese

Steven Crea Jr
Steven Crea Jr

Libéré sous caution en Août dernier, Steven Crea Jr maintient toujours le même système de défense, il se dit non-coupable de toutes les accusations portées contre lui et profite de sa liberté provisoire, pour préparer sa défense. Dernièrement, Steven Crea Jr a demandé un ancien agent du FBI, Jeremiah Hanafin, reconverti en professionnel dans l’examen polygraphique, le fameux détecteur de mensonge, de lui faire passer ce fameux test, souvent critiqué par le grand public, qui pourrait être servi par la suite lors d’un prochain procès fédéral. Jeremiah Hanafin n’est pas n’importe qui dans ce domaine, c’est l’expert numéro un aux Etats-Unis, qui a effectué près de deux mille cinq cent examens polygraphiques pour le compte du gouvernement fédéral et qui dernièrement, a fait passer ce même test, à Brett Kavanaugh, un juge fédéral Américain qui vient d’intégrer après plusieurs mois de procédure, la cour suprême Américaine. Cet expertise peut être quitte ou double pour un accusé du calibre de Steven Crea Jr, mais au final les résultats furent jugés très positifs. Capitaine réputé dans la famille Lucchese, ce dernier a depuis son arrestation, « toujours maintenu son innocence » et les avocats de la défense sont persuadés que les résultats de ce test, effectués par un expert en la matière, peuvent permettre à Steven Crea Jr d’avoir un procès séparé des autres mafieux inculpés dans cette affaire, dont son père Steven « WonderBoy » Crea considéré comme étant l’actuel Underboss de la famille Lucchese : « Dans ce genre de procès, les procureurs fédéraux sont capables de mettre tout le monde dans le même paquet. Nous voulons simplement que l’affaire portée contre notre client soit uniquement basée sur les preuves les concernant » déclarèrent les avocats de la défense. Inculpé dans le meurtre de l’ancien leader du Purple Gang, Michael Meldish, assassiné de plusieurs balles dans la tête en 2013, Steven Crea Jr est sur le coup d'une autre accusation accusation fédérale, pour avoir comploté d'assassiner Carl Alzheimer un Associé de la famille Bonanno qui aurait ouvertement manqué de respect à son père dans son club social du Bronx. Le lendemain de cette altercation, des membres de la famille Lucchese, lourdement armés rentrèrent par effraction dans le domicile de Carl Alzheimer pour l’assassiner, sans succès, l’Associé de la famille Bonnanno n’étant pas chez lui ce soir là. Quand Jeremiah Hanafin demanda à Steven Crea Jr s’il avait participé à ce complot, le résultat fut net et précis, selon le test polygraphique, le Capitaine de la famille Lucchese n’aurait pas participé à cet tentative d’assassinat. Les derniers documents judiciaires dévoilés lors de sa première comparution dans un tribunal fédéral, montrent Seven Crea Jr comme un individu pris entre deux feux, un peu à la manière de John Gotti et de son fils John Gotti Jr. Steven Crea Jr aurait été intronisé dans la Cosa Nostra par tradition familiale, pour faire plaisir à son père et passa rapidement du rang de Soldat à un Capitaine réputé dans cette organisation criminelle. Selon les avocats de Steven Crea Jr, une certaine « stigmatisation » a été faite sur leur client en raison de son nom de famille, tout en précisant que ce genre d’affaire était « assez complexe » en raison de la « relation père/fils. ». En Août dernier, le juge fédéral en charge de ce dossier avait entendu les arguments de la défense et avait retoqué les procureurs fédéraux, précisant que leur dossier « n’était pas aussi solide que prévu ». Le magistrat avait aussi terni l’image du principal témoin dans ce dossier, un ancien Associé de la famille Lucchese, Frank Pasqua, qui avait déjà avoué à plusieurs reprises avoir menti au gouvernement fédéral pour rester en liberté. Malgré le fait que le juge fédéral certifia dans son rapport, que Steven Crea Jr était pleinement conscient de son avancée dans la Cosa Nostra, il ne pouvait, malgré son statut de gangster, le garder en détention face un dossier plus que léger.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :